Pourquoi devenir diagnostiqueur immobilier ?

Tout d’abord, nous allons vous présenter le métier de diagnostiqueur immobilier.
Un diagnostiqueur immobilier est une personne analyse les données afin de réaliser un diagnostic dans l’immobilier.
Il doit s’assurer que le bien immobilier évoqué dans une possible transaction répond bien aux exigences de la réglementation et ne présente donc aucun vice.
Pour réaliser son diagnostic, il devient ainsi un homme de terrain dans le but de réaliser différentes mesures et inspecter le bien immobilier.
Il existe une multitude de diagnostics que peut réaliser le diagnostiqueur immobilier. Il peut en conséquence réaliser un diagnostic sur l’amiante, le gaz, le plomb, les termites, ou alors des diagnostics énergétiques qui sont devenus obligatoires pour une vente ou la location d’un bien immobilier.
Le diagnostiqueur immobilier fait ces diagnostics par rapport à l’année de construction du bien immobilier.   Dans l’immobilier, de nombreux métiers sont représentés, et le métier de diagnostiqueur immobilier fait partie de ceux qui recrute le plus. Comme on l’a vu auparavant, ce métier est plus un métier de terrain que d’administration et il y a une certaine liberté dans l’organisation de son travail.
Le diagnostiqueur immobilier peut être employé par une agence ou être en freelance.

pexels-artem-podrez-8512440
ossature maison Guide pour la formation de diagnostiqueur immobilier
echelle Guide pour la formation de diagnostiqueur immobilier

Comment faire pour devenir diagnostiqueur immobilier ?

Pour devenir diagnostiqueur immobilier, plusieurs qualités sont primordiales afin de réussir votre carrière ou votre reconversion. Le diagnostiqueur immobilier se doit d’avoir des compétences techniques et des connaissances parfaites dans le domaine du bâtiment.
Ajouté à cela, il se doit d’avoir une connaissance accrue au niveau juridique dans le but d’être toujours en éveil par rapport à de possibles changements des normes en vigueur dans l’immobilier.
Pour réaliser des diagnostics pouvant être compris par toutes les personnes avec lesquelles il est amené à travailler (particuliers, professionnels de l’immobilier ou notaires), le diagnostiqueur immobilier doit avoir des compétences rédactionnelles.
Le contact humain et des qualités dans la communication sont aussi essentielles afin de garder toujours des bonnes relations de travail avec ses interlocuteurs.
La réalisation d’un diagnostic immobilier nécessite d’autres qualités comme un sens de l’observation bien aiguisé, une rigueur imperturbable et une grande minutie dans le but de réaliser un rapport parfait.
Bien sûr, le diagnostiqueur immobilier a à sa disposition plusieurs outils de mesures qu’il devra bien interpréter, mais il doit aussi de lui-même, grâce à sa curiosité ou son sens du détail, réussir à détecter des anomalies.

Quelles sont les obligations d’un diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier a pour but d’assurer la santé et la sécurité des personnes qui résident ou qui ont l’intention de résider dans le lieu du diagnostic. Pour atteindre ce but, le diagnostiqueur doit exercer ses fonctions dans le cadre d’un acte juridique qui impose sa présence et son obligation d’action.  
L’objectif du diagnostiqueur est de réaliser une analyse, à l’aide de laquelle il est censé établir les conditions qui rendront le lieu apte à l’occupation des propriétaires et/ou des usagers.  
Le diagnostiqueur immobilier doit également vérifier que les équipements et les installations sont en bon état de fonctionnement, que le bâtiment est sûr et habitable et que l’utilisation du bien ne présente pas de danger pour la santé des personnes.
Il doit communiquer toutes les constatations aux propriétaires du bien ou aux usagers et doit le faire par écrit afin de garder une trace de son rapport. Il est également tenu d’envoyer une copie du rapport à l’inspection sanitaire et aux différentes autorités compétentes en cas de problèmes remarqués pendant son diagnostic.

Quel est le salaire d’un diagnostiqueur immobilier ?

Le salaire d’un diagnostiqueur immobilier varie selon le lieu où il travaille. Il dépend également du volume de travail et du niveau de formation qu’il reçoit et aussi de la taille des chantiers sur lesquels il doit intervenir.
On peut estimer une première rémunération dans le métier entre 1500 et 2000 euros brut mensuel.
Ensuite, avec l’expérience acquise à pratiquer le métier pendant plusieurs années, le salaire de diagnostiqueur immobilier peut monter jusqu’à 3000, voire 3500 euros brut mensuel.

Comment se faire financer une formation de diagnostiqueur immobilier ?

Pour pouvoir se faire financer au mieux une formation de diagnostiqueur immobilier, il faut déjà s’informer selon son statut. En effet, les financements et possibles aides seront différents si vous êtes demandeur d’emploi, salarié en CDI, salarié en CDD ou travailleur indépendant.
Les formations certifiantes pour devenir diagnostiqueur immobilier sont éligibles au CPF (Compte Personnel de Formation). Certains organismes comme Pôle Emploi, le conseil de votre région ou même votre employeur actuel peuvent intervenir afin de vous faciliter le financement de votre formation.
Sur la page Financement, vous pouvez retrouver de nombreuses informations sur des possibles aides au financement de votre formation diagnostiqueur immobilier selon votre statut.

travailleur Guide pour la formation de diagnostiqueur immobilier

Quelle certification pour diagnostiqueur immobilier ?

Les certifications pour un diagnostiqueur immobilier sont des certificats de compétences permettant d’attester de l’expertise du diagnostiqueur immobilier pour réaliser les différents diagnostics. Ces certifications peuvent être délivrées par des organismes de formations qui sont accrédités par le COFRAC, le Comité Français d’Accréditation.  
Depuis 2007, la réglementation a changé et certaines certifications sont maintenant obligatoires pour réaliser certains diagnostics. Aujourd’hui, les certifications obligatoires pour un diagnostiqueur immobilier sont les certifications relatives aux diagnostics concernant les performances énergétiques, l’amiante, les termites, le gaz, l’électricité et le plomb.
De plus, des prérequis de formations sont nécessaires pour que les candidats puissent se présenter à un examen de certification.  
Le nombre de jours de formations demandés peut varier selon le domaine, par exemple, 3 jours de formations sont demandés pour un domaine sans mention contre 5 pour une certification concernant l’amiante.
Il peut aussi y avoir une exigence par rapport aux diplômes du candidat.

Quel diplôme pour être diagnostiqueur ?

Pour devenir diagnostiqueur immobilier, les bacheliers se dirigent vers des formations de niveau bac+2 dans le domaine du bâtiment et de la construction. Nous pouvons retrouver le BTS bâtiment, le BTS Génie civile ou encore une licence Pro métiers du bâtiment (Bac+3) pour pouvoir ensuite postuler pour un poste de diagnostiqueur immobilier.
Comme on l’a vu auparavant, certaines certifications demandent des prérequis de formations, donc pour pouvoir réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE), il faudra avoir au minimum un bac +2.
De ce fait, avoir un bac+2 est un minimum pour devenir diagnostiqueur immobilier.  
Pour pouvoir accéder plus rapidement au métier de diagnostiqueur immobilier, il existe une formation professionnelle plus adaptée pour les actifs souhaitant se reconvertir rapidement et ainsi obtenir le titre de diagnostiqueur immobilier.
Ces formations certifiantes sont ainsi enregistrées au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles), ce qui donne une très grande crédibilité à ces formations pour les recruteurs du secteur de l’immobilier. Ces formations passent en revue les principales missions du métier à travers plusieurs blocs de compétences.

électricien devant compteur

Comment devenir contrôleur DPE ?

Les contrôleurs de performance énergétique sont des professionnels de la gestion de l’énergie qui travaillent en étroite collaboration avec les clients pour installer et entretenir des systèmes efficaces et abordables qui améliorent l’efficacité d’un bâtiment.
La mission des contrôleurs de la performance énergétique est de protéger l’environnement, d’améliorer l’efficacité énergétique et de réduire le coût global de l’énergie. Ils sont engagés par les gestionnaires de biens immobiliers et d’installations pour surveiller la consommation d’énergie dans un bâtiment et recommander des améliorations au système. Ils analysent la consommation d’énergie, surveillent et contrôlent les opérations du système, effectuent la maintenance de routine, ajustent l’équipement, conçoivent des améliorations et conseillent les clients sur les méthodes les plus efficaces pour réduire leur consommation d’énergie. Ils peuvent utiliser des informations et des rapports sur le bâtiment pour créer un plan d’amélioration.

Quel métier après diagnostiqueur immobilier ?

Par rapport à son évolution professionnelle, un diagnostiqueur immobilier aura une question importante à laquelle il devra répondre. Le diagnostiqueur peut faire le choix d’évoluer en indépendant et travailler à son compte ou d’être employé par une agence immobilière. S’il décide de travailler avec une agence immobilière, il pourra très bien évoluer vers d’autres postes avec davantage de responsabilités, que ce soit dans l’immobilier ou dans le bâtiment. Ce poste à responsabilité peut également se trouver dans un cabinet d’expertise ou il pourra mettre ses compétences et son expérience au service de son nouveau poste. Enfin, il peut aussi travailler en freelance, sur un chantier, en tant que conseiller pour une grande entreprise de construction.

plan interieur

Formez-vous aux métiers du diagnostic immobilier avec FDTI

CATALOGUE DE FORMATION

FINANCEMENT

CONTACTER FDTI

Pour toute question concernant les offres de formation, le financement ou le calendrier, vous pouvez compléter le formulaire ci-dessous.